Je suppose que pas mal d'entre vous ont fait ou ont entendu parler du test de buzzfeed qui porte le même titre que mon article.
Il se trouve qu'il est assez problématique sur certains points notamment le fait de dire que le viol, la dépression et les actes suicidaires ne sont qualifiés que de "quelques déboires" et que nous ne sommes "pas à plaindre" .

quelques déboires


Le pire , c'est que personne n'a vu la violence de ces propos à la rédaction de buzzfeed et osef si les personnes concernées se sentent mal et encore c'est un euphémisme.
Sérieusement? Mon "privilège" d'avoir été violé-e ,de faire une dépression et de l'hyperphagie, je vous le laisse,vraiment .

De plus, cela semble vraiment accès US notamment en ce qui concerne la voiture ou le prêt par exemple.
En France, si tu n'as pas un minimum d'argent ,on te refuse le prêt, c'est moins ancré dans la culture donc le critère du prêt n'est pas forcément pertinent.
Idem,on peut ne pas avoir de permis et se débrouiller très bien sans dans la plupart de slieux . Aux US , beaucoup moins
Je vais donc essayer d'en refaire un autre plus ancré dans les réalités françaises et moins oppressifs que le précédent.Si vous voyez des propos oppressifs, n'hésitez pas à me le signaler.

 

privilege

 

En effet ne pas être conscient-e d'être privilégié-e est déjà un bon signe de l'être.
Quand on parle de toi, on dit que tu s"un mec normal" ou "une meuf normale".
Tu es en général bien représenté-e dans les médias la culture dominante sans être relié à des stéréotypes dégradants pour ton  groupe.
Jamais tu ne risques d'être victime de violences pour ce que tu es mais à la rigueur pour ce que tu es présumé-e être.
Si tu es victime d'agression, personne ne demandera de prouver l'existence même de celle-ci contrairement au cas de Lucie par exemple
On ne te soupçonne pas d'être là pour le quota et ta compétence paraît naturelle aux autres au point qu'elle n'est pas ou peu remise en question.
Ton expertise n'est pratiquement jamais remise en question surtout sur les sujets où tu n'es pas concerné-e sauf par les vilain-e-s SJW qui te remettent à leur place.
Ton seul soucis dans la vie est qu'on te dise que tu es oppressif-ve.

dur dur la vie d'oppresseure

Alors déjà je vais faire un résumé relativement simple des oppressions :

Spécisme

  • être animal humain (mais à priori si vous lisez, c'est que oui)  
  • être animal non humain

Oppression de genre

  • cismec
  • non cismec

Transidentité

  • cisgenre
  • transgenre et/ou non binaire

Intersexe

  • non intersexe
  • intersexe

Privilège sexuel:

  • allosexuel-le
  • asexuelle (et ensemble du spectre  ace)

Orientations sexuelles

  • hétérosexuel-le
  • non hétérosexuelle

Orientations romantiques

  • romantique
  • aromantiques

Pivilège mono-sexuel/romantique

  • mono-sexuel-le/romantique
  • bi ou pan-sexuel-le/romantique

Races(au sens sociologique)

  • blanc-he
  • racisé-e

Xénophobie

  • Europe de l'Ouest
  • Europe  de l'Est

Régularité de la situation:

  • personne en situation régulière
  • personne en situation irrégulière

Grossophobie

  • pouvoir trouver des vêtements à sa taille n'importe où et ne pas subir de réflexion sur sa consommation alimentaire (en dehors de tout TCA).
  • avoir une morphologie "hors norme" et subir des réflexions sur son poids. 

Validisme  

  •  valide
  • personne en situation de handicap

Psychophobie

  • neurotypique
  • neuroatypique

Mesures coercitives (prisons, HP)

  • Non
  • oui

Mesures protectrices

  • Non
  • Tutelle
  • Curatelle

Traumatisme

  • absence de traumatisme (type harcèlement scolaire, viol)
  • ou présence de traumatisme

Religions

  • athée/ agnostique/ chrétien-ne
  • religions non occidentales

Classisme

  • classes aisées
  • classes moyennes
  • classes populaires

Travail du sexe

  • Non TDS
  • TDS

Capital culturel (celui de la culture dominante blanche assez européanocentré "bourgeoise" présente dans les musées, valorisée par les institutions comme l'école et l'université)

  • important capital culturel
  • faible capital culturel 

âgisme

  • être âgé-e entre 30 et 40 ans
  •  être plus jeune/ plus âgé-e

Plus vous avez coché de première case, plus vous êtes privilégié-e-s .

Après au sein d'une même catégorie, la situation au niveau vécu diffère entre personnes oppressées même si ça ne signifie pas qu'on est moins oppressé-e   :

  • le fait d'avoir un passing ou non
  • être dans le placard ou non
  • cela peut  être fluctuant en fonction de d'autres oppressions (je pense notamment à l'âgisme)

Pour ce qui est du classisme, je ne peux que vous conseiller cet article expliquant très bien le privilège bourgeois qui peut  justement aider à s'y retrouver et également cette infographie.

Source: Externe

 Pourquoi avoir fait quelque chose de vraiment différent que celui original?
Parce qu'au final, c'est la solution la moins oppressive et la plus facilement transposable à d'autres cultures sauf celles qui auraient une réalité  sur les oppressions radicalement opposée à la notre