TW: victim blaming, propos légitimant viols conjugals, slut shaming et autres violences misogynessalon-feminin-624x382

Pour vous le dire très franchement à la base,je ne comptais pas en parler voulant laisser la place à des personnes musulmanes plus apte que moi à le faire puis vu l'ampleur que cela prend notamment par la violence des propos tenus, je vais faire quelques mises au point.

Je tiens à rappeler une chose pour les féministes du dimanche qui se découvrent ce penchant uniquement pour taper sur l'islam: les propos tenus par les prêcheurs sont relativement courant dans la société française même par les français-bien-blancs-athées-de-chez nous.
Ça ne veut pas dire que ces propos ne sont pas condamnables parce que tenu par des imams musulmans, juste remettre les choses en place .

D'ailleurs même les féministes de toute la semaine (pas que du dimanche donc) qui demandent des condamnations officielles par les féministes musulmanes , vous auriez du préciser que ces discours sont tout de même acceptés par le reste de la population 

Votre insistance sur l'islam voir votre obsession (sinon pourquoi ne pas aller à d'autres salons de la femme tout aussi problématique, c'est cela qui pose problème, pas de dénoncer un discours misogyne relativement banalisé.

féminisme islamophobe

Je vais ressortir des exemples lu ici ou qui illustre mon propos:

  • "Si la femme sort sans honneur, qu'elle ne s'étonne pas que les hommes abusent de cette femme-là."
    Je l'ai déjà entendu par des personnes non musulmanes qu'en gros, il faut pas qu'elles ne s'étonnent avec sa tenue si elle est violée après.
    Pour 12% de sondé-e-s de Loose Women , le viol est dans tous les cas la faute de la victime et j'imagine les stats si ça avait été plus détaillé. 
    Doit-on en conclure que toutes ces personnes sont musulmanes ou que c'est un problème de société de beaucoup pour ne pas dire toutes les cultures?

    Source: Externe

  • "La femme vertueuse, c’est celle qui sort de chez elle avec sa pudeur, avec son honneur, avec son hijab".
    Celle là aussi en mode les femmes biens s'habillent de manière décente contrairement aux putains.
  • "Si elle refuse d'accomplir le devoir conjugal sous l'injonction de son époux,"les anges la maudiront toute la nuit".
    Là encore mauvaise fois criante: combien de fois ai-je entendu que le viol conjugal était normal? Ou même que ça n'existait pas? Et toutes les sottises sur le devoir conjugal? 
    Depuis quand le viol conjugal est officiellement condamné en France déjà? Depuis 1980.
    Combien de condamnations?Trop peu
  • Pour les propos antisémites, beaucoup sont là pour relever quand il s'agit de racisés.
    Par contre quand les auteurs de ses propos sont blancs, cela peut être toute une histoire sauf si la personne est concernée directement par cette oppression
    . Pour que ce soit clair, les propos antisémites doivent être condamné peu importe la personne qui les tient.
  • Pour la surprésence masculine et les activités genrées dans les salons, je ne pense que ce soit pire que le reste de la société.

Samedi, vers 20 h 30, des FEMEN débarquent à ce salon pour protester : elles sont victimes de violences et menaces de mort par des misogynes qui instrumentalisent l'islam.

femen

La conférence portait sur la légitimité ou non de battre sa conjointe selon Inna Shevchenko, FEMEN mais cette version a été démentie depuis par un journaliste de Buzzfeed présent sur place.
Mais quand bien même ce serait vrai: désolé-e de vous l'apprendre mais là encore, il y a des gens français-blancs-athées-bien-de-chez-nous qui pensent que dans certaines circonstances frapper sa femme est légitime même si officiellement condamne les violences conjugales . Beaucoup trop je vous l'accorde mais cela montre que ce  n'est pas l'apanage d'une seule religion

Depuis sur les réseaux sociaux, ces misogynes se lahcent menaces de mort, de viol sur les FEMEN et certaines personnes qui les soutiennent.
Même si je ne suis pas d'accord avec elles sur certains points, je condamne toute cette violence et menace de violences qu'elles ont subi.