Chèr-e anonyme,

 

Tu permets qu'on se tutoie?
On ne se connait peut être pas ou alors on se connait et je ne suis pas au courant de ce qu’il t’est arrivé mais peu importe, je suis passé-e par là aussi malheureusement comme beaucoup d’autres. Je veux te dire ce que j’aurais aimé qu’on me dise à l’époque.
Même si chaque vécu est différent, des similitudes sont tout de même relativement communes à toutes les personnes concernées.

Tout d’abord, je voulais te dire que tu n’es pas responsable de ce qui t’es arrivé : dans 100% des cas, c’est de la faute de ton agresseur-e et uniquement de cette personne, peu importe ta tenue, ton taux d’alcoolémie ou même les liens qui t’unissent à celle-ci.
Les personnes qui parlent de torts partagés ou propos du même genre sont à fuir car culpabilisatrices ou alors il faudrait qu’on leur apprenne des notions sur la culture du viol.

Source: Externe

 

 Parfois, tu peux t’en vouloir de ne pas avoir réagi comme il le fallait mais toutes de réactions sont bonnes même celle d’avoir été paralysé-e, tu n’as pas à te sentir coupable de cela car c’était sans doute la meilleure ou moins pire chose à faire.

Peut être que tu as réagi à contrario en essayant de te débattre , de dire non ou autres mais cela s’est retourné contre toi, tu as fait du mieux que tu as pu, peu importe le résultat final.

self défense

Tu as le droit de te sentir mal, de ne pas être fort-e mais aussi d’aller relativement bien, cela ne fait pas de toi une moins bonne victime de viol. Ton ressenti est valable et est le plus important même si ça peut mettre mal à l’aise.

Tu as le droit au bonheur, le droit de te reconstruire.
Evidemment, ça prendra du temps mais chaque pas sera une victoire de plus.
Tu as le droit d'être soutenu-e et être entouré-e.

désert

Tu n‘es pas obligé-e d’en parler mais si tu te sens de la faire, fais le : ce n’est pas à toi à avoir honte mais à la personne qui a fait ça.
Si tu préfères passer par écrit, fais-le. Fais les choses à ton rythme.
Si tu ne veux pas porter plainte tout de suite ou même jamais, ce n’est pas grave et c'est même compréhensible vu l’attitude déplorable de certains policiers envers les victimes. Si tu veux porter plainte tu as tout mon soutien
Tu vas peut être ressentir le besoin de consulter un psy : certain-e-s vont peut être avoir des attitudes déplorables ce qui est honteux mais c’est ton ressenti qui est primordial. Si un-e ne te convient pas, tu peux en changer.

Tu as le droit à ce qu’on respecte ton ressenti lorsque tu ne te sens pas bien au détour de certaines discussions, films. 

Traumas

Tu as le droit de fuir si une personne, une situation te met mal à l’aise ou te rappelle certains mauvais souvenirs et ce n'est pas aux autres à t'imposer ce genre de situation qui peut être très éprouvante.
Si il s'agit d'intervention nécessaire (je pense notamment à des questions de santé), tu peux éventuellement en parler.