TW attouchements, victim blaming

Tonton (ne te formalise pas de l’absence de « cher » dans cette lettre, ce serait hypocrite de ma part),

Ce Noël, comme chaque année, je flippais à l’idée de te croiser au réveillon.
Certes, la dernière fois que tu as commencé à me toucher les fesses, je me suis bien défendu-e: un bon coup de pied dans les couilles mais il n’y avait pas que moi qui risquais, cette année encore de subir ton « humour » douteux.
Peut être que toi tu trouves ça drôle mais certainement pas tes victimes.


D'ailleurs, n'as tu jamais compris pourquoi iels te fuyaient? N'as tu jamais compris à quel point tu étais pénible et le terme est faible?
Tu voulais  faire comme ton père? Tripoter en toute impunité? Sauf que c'est fini.
Un jour, tu as été licencié d'une entreprise où tu travaillais pour harcèlement sexuel. Je pensais que ça t'aiderait à prendre conscience du problème.
Ben, non,c'était la faute de ta boîte d' "hystériques mal baisées" selon toi. La fois suivante (qu'on s'est vu),tu avais bel et bien recommencé.

Et puis, c'est avec soulagement que j'ai appris que tu étais malade ce jour là.
Enfin, malade c'est ce qu'on m'a dit car quand j'ai demandé de tes nouvelles (pour savoir si j'aurai à te fuir pour le réveillon du Nouvel an ou non), j'ai appris qu'une fille avait riposté quand tu avais tenté de lui mettre la main aux fesses à elle aussi et qu'elle t'avait mis KO.


On m'a dit que tu comptais aller porter plainte contre elle (enfin contre X vu que tu ne la connais pas).
Si tu le fais, sache que je me ferai un plaisir de témoigner en sa faveur contre toi.
Sache que j'ai beaucoup moins de scrupules que d'autres à le faire et beaucoup  moins à perdre vu comme je hais cette famille.

Je hais cette famille qui continue à t'inviter malgré le fait que beaucoup de filles et afab se montrent mal à l'aise en ta présence.
Mais bon, aller contre l"esprit de Noël est visiblement plus grave que tes agissements. Question de priorité visiblement.
Certes, ce serait pas juste pour tes gosses qui n'ont rien demandé mais iels s'en remettront et puis peut être que ça te fera réagir qui sait.
Je hais cette famille qui inverse les culpabilités en justifiant ton attitude par notre tenue par exemple.

Mais ce qui change, c'est que je rendrai coup pour coup vu que ce sera ma seule arme pour me défendre.
Peu importe que ce soit ou non de la légitime défense au sens légal et j'emmerde les moralisateurices de tout bord qui trouveront toujours à redire quelque chose pour prendre la défense du "pauvre tonton victime de sa méchante nièce un peu tarée qui ne veut pas se faire tripoter".

Je veux juste que, rien qu'à l'idée de me voir, tu flippes comme je flippais et flippe toujours.
Je ne veux plus avoir peur ce qui nécessite que la peur change de camp vu que c'est que comme ça que tu sembles comprendre.
Je ne suis pas là pour te dissuader de porter plainte car te connaissant, je sais que ça ne servira à rien mais juste que tu réfléchisses aux conséquences de tes actes.

we bash back