08 août 2015

Droit à l'image et au respect de la vie privée : seulement pour les agresseurs?

Je vais vous retranscrire l’histoire de A, victime de viol. Elle n’a pas souhaité l’écrire elle-même mais cependant voulait que ça se sache donc elle a choisit seulement de relire. Elle ne souhaite pas que je rentre trop dans les détails pour reprendre le pouvoir par rapport à cette violation manifeste de sa vie privée et de son droit à l’image en plus du viol qu’elle a subi. Si malgré tout, vous reconnaissez A, merci de ne pas divulguer d’informations personnelles autre que celle choisit par elle dans ce billet. A a subi un viol,... [Lire la suite]
07 août 2015

Oui ,les hommes cis sont des agresseurs potentiels

Ce qui me semble une évidence aujourd’hui ne l’a pas toujours été. Ou du moins j’avais peur de son instrumentalisation à des fins essentialistes ou d’excuses pour les violeurs : chose qu’évidemment, je ne souhaite le moins du monde. Mais comme partout, je trouve souvent des détracteurs à cette thèse et donc je vais revenir sur les différents arguments évoqués contre. On me dit souvent que c’est du même genre que l’argument essentialiste pas mal entendu : « c’est un homme il a des pulsions, c’est normal, c’est la faute de la... [Lire la suite]
Posté par lamia6 à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2015

A toutes les personnes qui s'excusent d'être trop radical-e, vous êtes dans votre bon droit

Je vois souvent des gens concernées par des oppressions qui se sentent obliger de commencer leurs phrases avec des expressions du style "excusez moi si je suis trop radical-e". Mais non, c'est bien d'être radical-e si tu le souhaites surtout qu'en général, les personnes qui se sentent obliger de s'excuser disent des choses très pertinentes sur le sujet. Les autres aussi hein mais je ne veux pas partir en hors sujet. Il ne faut pas avoir peur de bousculer l'oppresseur: au contraire. Oui, on peut se prendre un retour de bâton si la... [Lire la suite]
04 août 2015

Manifeste pour un féminisme d'émancipation

Je rêve d'un féminisme qui ne se bat pas contre mais avec tou-te-s les victimes du patriarcat (surtout celleux qui ne sont pas hommes cis),peu importe leur choix. Je rêve d'un féminisme qui se refusent de donner des injonctions sur comment vivre nos vies, gérer notre rapport au corps notamment. Je rêve d'un féminisme où les pro féministes soient à leur juste place d'alliés à savoir une place secondaire sans leur donner de cookies parce qu'ils sont bien braves quand même. Je rêve d'un féminisme exigeant pour les oppresseur-e-s. ... [Lire la suite]
03 août 2015

Relations abusives parents-enfants,la honte doit aussi changer de camp

Avant de commencer, je précise ici que je ne parle pas de ces parents qui essayent de faire du mieux qu'ils peuvent pour éduquer leurs enfants même si il y a des fails mais qui sont capable de reconnaître leurs erreurs et font tout pour ne pas recommencer. J'accuse tous ces parents qui ne voient aucun mal à frapper leurs enfants pour les dresser car à ce stade, ce n'est plus de l'éducation contrairement à tout ce qu'ils peuvent dire et qu'ils arrivent à le justifier. J'accuse tous ces parents qui trouvent ça normal d'outrepasser... [Lire la suite]
31 juillet 2015

Votre tolérance? Non merci

Il parait que je devrais apprendre à être gentil-le avec mes allié-es parce qu'iels ont la bonté de me tolérer. Ben oui, accepter mon existence quel effort insurmontable vraiment? On m'a dit même que je suis ingrat-e de râler quand ils se mettent un peu trop en avant. Et puis un allié ,il ne faut pas trop le bousculer :ils ne veulent pas faire usage de la violence envers moi, c'est déjà bien alors demander de ne pas me mégenrer, c'est vraiment de l'abus quand même. Je croyais que c'était la moindre des choses mais visiblement non :... [Lire la suite]
30 juillet 2015

J'étais là .... et je n'ai rien fait mais qu'aurais je pu faire?

Jusqu'à quel point, avons nous les moyens d'agir individuellement et éventuellement collectivement? On n'est pas des supers machines qui pourraient tout changer d'un claquement de doigts (sinon, ça fait longtemps que ça serait fait ,vous ne croyez pas?), on a également aussi besoin de se reposer et fuir un temps soi peu le militantisme pour recharger les batteries car c'est usant. Comment accepter cet état de fait sans trop culpabiliser ? C'est là qu'intervient le collectif, car oui, on n'est pas seul-e: des cooppressé-e-s et des... [Lire la suite]
26 juillet 2015

Pour une vraie solidarité féministe

Au début de mon militantisme, je croyais fermement en cette  solidarité entre personnes subissant des discriminations de genre (tout le monde sauf homme cis). Et puis,j'ai remarqué que certaines le méritent plus que d'autres: les "intouchables" qui ne doivent ,ô non jamais, être critiquée même avec des arguments féministes . Oui,je savais qu'il y avait des désaccords sur certains sujets mais je pensais que ce qui nous réunissait dans nos convictions pour combattre les dérives masculinistes et le patriarcat était plus fort que... [Lire la suite]
23 juillet 2015

Victime un jour, victime toujours?

Ce que je pense de la polémique : Lou Doillon a bashé le féminisme de Beyoncé, Kim Kardashian et Nicki Minaj. C'est du slut shaming ,c'est classiste et raciste (et pas besoin d'être fan de ces personnes pour condamner). Mais ce n'est pas de ça dont je voulais parler, je voudrais juste parler d'une réaction que j'ai vu sur ce site . Pourquoi toujours avoir le besoin de tout expliquer surtout sur le prisme:"ce sont des victimes car elles ont été victimes" (d'où mon titre)?Oui, évidemment les violences peu importe leur nature sauf en... [Lire la suite]
19 juillet 2015

La bienveillance pour moi ,qu'est ce que c'est?

La bienveillance est pour moi veiller à ce que tout le monde se sentent bien sans hiérarchie d'oppression :la notion est donc proche de celle de safety C'est la théorie mais bon comme on dit, ce n'est valable qu'en théorie seulement. En effet, en pratique, c'est beaucoup plus compliqué que ça car, au sein même d'une oppression, les besoins sont différents notamment dans le cadre des neuroatypicités où certain-e-s ont besoin de se défouler avec la violence verbale quand d'autres essayent de fuir toutes violences.Le problème vient du... [Lire la suite]