27 décembre 2015

Lettre ouverte au tonton "aux mains baladeuses"

TW attouchements, victim blaming Tonton (ne te formalise pas de l’absence de « cher » dans cette lettre, ce serait hypocrite de ma part), Ce Noël, comme chaque année, je flippais à l’idée de te croiser au réveillon.Certes, la dernière fois que tu as commencé à me toucher les fesses, je me suis bien défendu-e: un bon coup de pied dans les couilles mais il n’y avait pas que moi qui risquais, cette année encore de subir ton « humour » douteux. Peut être que toi tu trouves ça drôle mais certainement pas tes victimes. D'ailleurs, n'as... [Lire la suite]