05 septembre 2015

Le "point Charlie" ou quand la critique par les oppressé-e-s n'est plus permise

Il y a quelque chose qui m'énerve profondément : chaque fois qu'on émet une critique sur un sketch, un dessin, une pub ou autre support, quasi systématiquement, une personne sort une phrase du style "Mais où est passé l'esprit Charlie?" comme si ça l'immunisait de toute critique. Pourquoi l'avoir écrit maintenant ? Parce que j'ai été profondément agacé-e par certaines réactions que j'ai pu voir sur les articles dénonçant le sketch transphobe de Florent Peyre. Qui vous dit qu'on était Charlie (et non, ne pas être Charlie ne fait pas... [Lire la suite]
Posté par lamia6 à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 août 2015

Quand le Gifi de Chollet (et probablement d'ailleurs) donne un permis à agression sexuelle

Si il y  a quelque chose qui me met aussi en colère  que les agresseur-e-s elleux même et les catégories de complices que je citais hier, il y a aussi les personnes qui incitent aux viols, agressions sexuelles: vous savez les pubs remplis de plein de clichés pro culture du viol, les PUA, les vidéos à la Guillaume Pley et Rémi Gaillard. On vient de me signaler une belle pépite dans le genre Vous allez me dire: où est le problème? Après tout, si une personne avec nichons (très classe j'avoue) s'en sert dans le cadre d'un... [Lire la suite]
09 août 2015

Attention! L'abus de trigger warning nuit gravement à leur efficacité

  A la base , les trigger warning servent pour annoncer avant de prendre le risque d'être confronté-e à des éléments risquant de faire resurgir des événements traumatiques le plus souvent des violences dans le but que ces personnes puissent avoir un usage relativement safe d'internet et des réseaux sociaux. C'est évidemment une très bonne chose.Sauf que je vois de plus en plus un usage détourné de ces avertissements de déclencheurs, ce qui me pose problème. Pourquoi? Tout d'abord l'usage sous forme d'humour est extrêmement... [Lire la suite]
28 juillet 2015

La minute vieille-Identifcation

TW: viol, culture du viol Jusqu'à ce soir, je ne connaissais pas cette émission. Elle passe sur arte avant Arte thema. L'objet du délit ici Au début, rien de spécial à redire: on met le cadre. La femme est en vacances tout va bien Quand on commence à entrer dans le vif du sujet, on entend qu'une femme vient de se faire violée" une erreur certes courante mais à corriger à tout pris parce que contrairement à ce que la formulation laisse suggérer la victime n'est responsable de rien et il vaut mieux dire "avoir été violée". ... [Lire la suite]