25 janvier 2016

#Malegaze #sexisme et injonction à la beauté jusque dans le deuil : lettre ouverte @GillesKLEIN

Monsieur Gilles Klein, Décidément, même dans le deuil,on ne laissera jamais les personnes oppressées par le patriarcat en paix.On doit toujours être belleau quoiqu'il se passe quoiqu'il arrive même dans les circonstances douloureuses, on sera ramené à notre physique et à notre beauté. J'en ai moi même fait l'expérience lors du décès de mon grand père paternel parce que j'ai eu le malheur d'avoir un trou à mon collant.Cela a été le grand drame pour ma grande tante (de ma famille côté maternelle), tellement plus important que de... [Lire la suite]
27 septembre 2015

Mon rapport à mon corps, entre amour et haine

TW validisme, dysphorie de genre assez hard Le texte d'@Avanarchiste"Je ne sais pas m'aimer et c'est un acte radical" m'a largement inspiré pour ce texte. Je compte parler de sujet peu ou pas évoqué par elle : la souffrance physique liée à un handicap et ma non binarité.En effet, comment aimer un corps qui nous fait physiquement souffrir surtout quand aucun traitement pour soulager ta douleur n'est efficace durablement? Comment aimer un corps qui ne représente pas la personne qu'on est réellement?Mais de l'autre côté,j'aime ce corps... [Lire la suite]
12 août 2015

Je n'ai pas besoin de ta validation: tes compliments , tu peux te les garder

Et vous avez raison d'avoir peur les cismecs , quand les femmes et en général les personnes non cismecs prendront conscience de cette peur et accepteront de ne plus trouver ça normal , vous ne nous dominerez plus ni sur le plan physique, ni sur le plan intellectuel dans le domaine de la confiance en soi qui n'est pas censé venir de soi de par les stéréotypes genrés inculqués depuis l'enfance. Vous comprendrez enfin que votre avis, on s'en tamponne le coquillard et vos conseils, vous pouvez vous les garder. C'est seulement si on vous... [Lire la suite]
09 août 2015

Le double standard de la bisexualité selon le fait qu'on soit considéré comme femme ou homme

Je vais parler ici de la manière dont la bisexualité est perçue dans notre société binaire et notamment le double standard selon le genre assigné à la naissance.En effet, là où la bisexualité féminine semble valoriser par les hommes cis hétéros (mais seulement pour leur propre plaisir, il ne faut pas trop en demander), la bisexualité masculine semble carrément ignorée au point même que des cismecs ayant eu des expériences homosexuelles notamment dans le cadre des bizutages, des fraternités étudiantes aux Etats Unis préfèrent se dire... [Lire la suite]