09 décembre 2015

Et si on repolitisait l'expression "les mots sont importants"?

J'ai l'impression ces derniers temps qu'on ressort cette expression "les mots sont importants" pour tout et n'importe quoi (et surtout n'importe quoi en fait).Avant de préciser les situations inappropriées dans lesquelles l'usage est totalement inapproprié, je vais rappeler le but de cette expression dans un  cadre politique.   Rappeler que les mots sont importants signifie qu'on doit faire attention au langage qu'on emploie pour ne pas être oppressif-ve.TW: transphobiePar exemple, parler de personnes... [Lire la suite]
24 octobre 2015

Sortir ou rester au placard, c'est mon choix

Si il y a une chose que je ne supporte pas, c'est qu'on me dise ce que je dois faire en règle générale. Mais je vais parler d'un point particulier la sortie ou non du placard concernant mon orientation sexuelle et mon identité de genre. TW: propos extrêmement violents MOGAIphobes (transphobie, biphobie, panphobie, homophobie).  Les 2 ne se voient pas automatiquement sur la figure donc nécessite parfois un coming out de la part des concerné-es .Pourtant j'ai l'impression qu'il y a des injonctions au coming out en mode "si tu ne... [Lire la suite]
12 août 2015

L'inversion de responsabilité : quand prévenir le risque de maltraitances systémiques semble plus grave que le risque lui même

J'entends souvent quand des personnes témoignent de maltraitances médicales, psy, policières et judiciaires que dénoncer les problèmes qu'il peut y avoir dans ces diverses institutions peut être dissuasif et même la faire angoisser, surtout si la personne s'y sent obligé (surtout pour l'aspect judiciaire) ou quand on ne peux plus faire autrement avant que cela devient trop grave(surtout pour l'aspect médical). Cela incite certaines personnes à faire des #NotAll pour faire en sorte de montrer qu'il y en a des biens quand même et... [Lire la suite]
05 août 2015

A toutes les personnes qui s'excusent d'être trop radical-e, vous êtes dans votre bon droit

Je vois souvent des gens concernées par des oppressions qui se sentent obliger de commencer leurs phrases avec des expressions du style "excusez moi si je suis trop radical-e". Mais non, c'est bien d'être radical-e si tu le souhaites surtout qu'en général, les personnes qui se sentent obliger de s'excuser disent des choses très pertinentes sur le sujet. Les autres aussi hein mais je ne veux pas partir en hors sujet. Il ne faut pas avoir peur de bousculer l'oppresseur: au contraire. Oui, on peut se prendre un retour de bâton si la... [Lire la suite]
03 août 2015

Relations abusives parents-enfants,la honte doit aussi changer de camp

Avant de commencer, je précise ici que je ne parle pas de ces parents qui essayent de faire du mieux qu'ils peuvent pour éduquer leurs enfants même si il y a des fails mais qui sont capable de reconnaître leurs erreurs et font tout pour ne pas recommencer. J'accuse tous ces parents qui ne voient aucun mal à frapper leurs enfants pour les dresser car à ce stade, ce n'est plus de l'éducation contrairement à tout ce qu'ils peuvent dire et qu'ils arrivent à le justifier. J'accuse tous ces parents qui trouvent ça normal d'outrepasser... [Lire la suite]
08 juillet 2015

Suis-je condamné-e à me taire?

Avant de commencer ce texte, je précise d'emblée que je parle de personnes avec qui je suis à égalité niveau oppressions voire oppressé-e-s par elleux. J'ai toujours du me taire ,tout accepter des autres sans rechigner parce que je croyais que moins je faisais de vague, plus je me ferai apprécier par les autres. On m'a très souvent d'ailleurs dit qu'"être procédurié" ou faire valoir ses droits pour être traité comme un être humain correct, c'était mal  et qu'il vallait mieux se taire et souffrir en silence. D'ailleurs, ces... [Lire la suite]